Journée Mondiale Vétérinaire 2015

Thème retenu : LES MALADIES VECTORIELLES À POTENTIEL ZOONOTIQUE

Les maladies zoonotiques à transmission vectorielle deviennent un enjeu majeur de santé publique partout dans le monde, et ne se limitent pas aux régions tropicales et subtropicales.

Les changements climatiques mondiaux influent sur l’augmentation des maladies à transmission vectorielle émergentes ou ré-émergentes et sur l’apparition de foyers infectieux comme le Virus du Nil occidental, la leishmaniose, etc.

Les maladies zoonotiques à transmission vectorielle sont un exemple significatif de l’interdépendance des vecteurs, des animaux-hôtes, des conditions climatiques, des agents pathogènes, et d’une population humaine exposée.

Les vétérinaires sont des acteurs clefs du concept « Une seule santé » au niveau de l’interface animal-homme-environnement, et jouent donc un rôle central dans la préservation de la santé publique.

Lire plus…


Célébration de la Journée Mondiale de la Rage 2014

L’approche « one health » en marche : la célébration dans la synergie multisectorielle entre les acteurs de la lutte (vétérinaires, médecins et inspecteurs médico-sociaux, et communicateurs).

Deux temps forts ont marqué la célébration de la Journée Mondiale de la Rage 2014 à Douala :

  • Un diner-débat sur la rage, organisé à l’hôtel Prince de Galles de Douala
  • L’organisation d’une marche sportive avec l’appui du laboratoire SANOFI

Lire plus…


Présentation sur le bien-être animal

On entend par bien-être la manière dont un animal évolue dans les conditions qui l’entourent.

Le bien-être d’un animal est considéré comme satisfaisant si les critères suivants sont réunis : bon état de santé, confort suffisant, bon état nutritionnel, sécurité, possibilité d’expression du comportement naturel, absence de souffrances telles que douleur, peur ou détresse.

Lire plus…


Peste Porcine Africaine…

Le foyer dont il est question actuellement est localisé à Kousseri, dans le département du Logone et Chari. Il est apparu suite à une propagation de la maladie à partir d’élevages des porcs infectés de la ville de Ndjamena (Tchad) à la faveur des échanges transfrontaliers entre nos deux pays.

Selon le compte rendu du délégué département du MINEPIA du Logone et Chari, 24 élevages de porcs ont été contaminés. Les mortalités enregistrées se chiffrent à une centaine de porcs.

Lire plus…

Laisser un commentaire